ATELIERS ANTHROCENE - Réservé aux enfants du CSLP de Roussillon - Animé par Olivia Guigue - Laboratoire d'Art Contemporain

Des enfants artistes et chercheurs de l'anthropocène

Durant une semaine d'ateliers le groupe de recherche des Anthroposaurus que formeront les participants et l'artiste intervenante étudieront les matières et matériaux qui constituent l'environnement dans lequel nous vivons. Ainsi, ces chercheurs en formation seront assignés à trouver des échantillons et à poursuivre quelques enquêtes en interrogeant leur entourage, selon un protocole de recherche qui leur sera transmis avant chaque atelier. Lors du premier atelier, une présentation d'échantillons du projet Tamesiologie ainsi que des images qui permettrons d'introduire les concepts et les lignes directives de notre recherche. Ensemble, nous élaborerons une classification de nos trouvailles différenciant matières organiques, matériaux artificiels et leurs hybrides en formant des groupes d'échantillons. Les spécimens pourront être observés au microscope de poche. Ils seront ensuite dessinés à l'aquarelle puis une introduction au dessin archéologique sur papier millimétré sera envisagée (si l'âge des enfants le permet). Une description de chaque échantillon sera dressée où nos spéculations étaieront notre savoir ainsi que les résultats de notre enquête. Nous interrogerons sur la capacité des matières anthropiques à imiter l'environnement dans laquelle elles se trouvent et nous chercherons des analogies entre matières naturelles et synthétiques que nous aurons réunies et créant des pairs ou des petits groupes d'échantillons. Le mercredi après-midi nous permettra une étude de terrain et peut-être, avec un peu de chance, de trouver des pseudo-minéraux : ces rares spécimens de matières plastiques qui imitent roches, minéraux ou matières naturelles. Avec les matériaux que nous aurons réunis et étudiés, nous pourrons ensuite créer des sculptures de compositions hybrides qui seront la mise en forme de l'imaginaire que ces matériaux suggèrent. Nous élaborerons ensemble une présentation de nos recherches qui prendra la forme d'une exposition mettant en scène les échantillons, les dessins et les sculptures/installations. Une conférence performée par les Anthroposaurus devant un public d'invités présentera notre exposition et nous permettra de répondre à des questions qui nous tourmentent tous, comme : quelle est la vie sauvage des sacs plastiques abandonnés ? Les briques des maisons en ruine sont-elles des roches du futur ? Les vieux chewing-gums peuvent-ils devenir pierre ?

Olivia Guigue le long de la Tamise à Greenwich (Royaume-Uni) pendant ses recherches d'objets et de pseudo-minéraux pour ses classifications intitulées Tamesiologie.