Du 9 au 16 juillet

Ateliers réservés aux enfants du

Centre Social et Culturel Intercommunal LOU PASQUIE - Pays-d'Apt Luberon

ANTHROPOSAURUS

Ateliers artistiques anthropocène & environnement

Ateliers animés par Olivia Guigue artiste associée au

Laboratoire d'Art Contemporain

Ces ateliers sont organisés dans le cadre du programme des résidences d’artistes « Rouvrir le monde », projet initié par la DRAC Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ils sont produit par l'association Le Laboratoire d'Art Contemporain dans le cadre de sa seconde résidence en Pays-d'Apt Luberon pour le projet pluridisciplinaire intitulé DEVENIR PIERRE, réunissant artistes et scientifiques en partenariat avec le Théâtre de la Manufacture collectif contemporain d'Avignon.

LOGO CSLP.jpg

Programme des ateliers en cours de rédaction

Vendredi 9 juillet - 14H30 à 17H30

Lieux : Roussillon Centre Lou Pasquié

Lundi 12 juillet - 9H30 à 12H30

Lieux : Fouilles ses sols le long du Calavon

Mardi 13 juillet - 9H30 à 12H30

Lieux : Fouilles ses sols le long du Calavon

Jeudi 15 juillet - 14H30 à 17H30

Lieux : Roussillon Centre Lou Pasquié

Vendredi 16 juillet - 14H30 à 16H30

Lieux : Roussillon Centre Lou Pasquié

Vendredi 16 juillet - 17H00

Lieux : ôkhra  - Ecomusée de l'ocre à Roussillon

Présentation du travail réalisée par les enfants.

Des enfants artistes et chercheurs de l'anthropocène

Durant une semaine d'ateliers le groupe de recherche des Anthroposaurus que formeront les participants et l'artiste intervenante étudieront les matières et matériaux qui constituent l'environnement dans lequel nous vivons. Ainsi, ces chercheurs en formation seront assignés à trouver des échantillons et à poursuivre quelques enquêtes en interrogeant leur entourage, selon un protocole de recherche qui leur sera transmis avant chaque atelier. Lors du premier atelier, une présentation d'échantillons du projet « Tamesiologie » d’Olivia Guigue ainsi que des images permettrons d'introduire les concepts et les lignes directives de nos recherches. Ensemble, nous élaborerons une classification de nos trouvailles, différenciant matières organiques, matériaux artificiels et leurs hybrides en formant des groupes d'échantillons. Les spécimens pourront être observés au microscope de poche. Ils seront ensuite dessinés à l'aquarelle, et une introduction au dessin archéologique sur papier millimétré sera envisagée (si l'âge des enfants le permet). Une description de chaque échantillon sera dressée où nos spéculations étayerons notre savoir ainsi que les résultats de notre enquête. Nous nous interrogerons sur la capacité des matières anthropiques à imiter l'environnement dans laquelle elles se trouvent et nous chercherons des analogies entre matières naturelles et synthétiques que nous aurons réuni et créant des pairs ou des petits groupes d'échantillons. Des fouilles se dérouleront le long du Calavon les mardi et mercredi matin pour une étude de terrain – et peut-être, avec un peu de chance, trouverons-nous des pseudo-minéraux : ces rares spécimens de matières plastiques qui imitent roches, minéraux ou matières naturelles. Avec les matériaux que nous aurons réunis et étudiés nous pourrons ensuite créer des sculptures de compositions hybrides qui seront la mise en forme de l'imaginaire que ces matériaux suggèrent. Nous élaborerons ensemble une présentation de nos recherches – chez ôkhra – écomusée de l’ocre à Roussillon le vendredi 16 juillet – qui prendra la forme d'une exposition mettant en scène les échantillons, les dessins et les sculptures/installations. Une conférence performée par les Anthroposaurus devant un public d'invités présentera notre exposition et nous permettra de répondre à des questions qui nous tourmentent tous, comme par exemple : quelle est la vie sauvage des sacs plastiques abandonnés ? Les briques des maisons en ruine sont-elles des roches du futur ? Les vieux chewing-gums peuvent-ils devenir pierre ?  

24059490 Greenwich.jpg

Olivia Guigue le long de la Tamise à Greenwich (Royaume-Uni) pendant ses recherches d'objets et de pseudo-minéraux pour ses classifications intitulées Tamesiologie issues de ses recherches commencées il y a plus de quatre ans. http://www.oliviaguigue.com/

                                                            Questionner

     Apprendre 

                                      chercher

                                                                       fouiller les sols

           observer

                                                        photographier

                                dessiner

                                                                                 exposer

              performer

Le groupe des Anthroposaurus va vous étonner !

Mais qu'est-ce que c'est ?

chewing-gums&stones.jpg

Tamésiologie : Collection de chewing-gums ressemblant à des pierres et de pierres ressemblant à des chewing-gums - Sauriez-vous les reconnaitre ? Collection Tamésiologie  - © Olivia Guigue

On va classer ce qu'on trouve

Ci-dessous (pour exemple) des objets collectés au bord de la Tamise à Londres

dEGR2S oLIVIA.jpg

Degrés de classification de la constitution géologique du lit de la Tamise à Londres.

De gauche à droite : 1er degré : matières naturelles autochtones – 2 e degré : matières naturelles importées – 3 e degré : matières naturelles transformées – 4 e degré : matières synthétiques : pseudo-minéraux – 5 e degré : agglomérats.

Collection Tamésiologie :  - © Olivia Guigue

On va photographier les objets collectés

13 Plastique et arrête de poisson ©Olivi

Plastique et arrête de poisson - Collection Tamésiologie  - © Olivia Guigue

CAILLOUX DESSIN 01.jpg

Dessin - Ebauche - Contour d'un cailloux 

LOGO CSLP.jpg
region-sud.gif
LOGO MANUFACTURE.JPG
ôkhra.JPG
DRAC PACA.JPG
leLAC_logo X 2000 jpg.jpg